Comment former les nouveaux employés ?

Former correctement un nouvel employé, c’est lui donner les moyens de réussir et permettre à votre entreprise de bénéficier du meilleur de ses compétences. L’intégration des nouveaux employés demande du temps, de la patience et beaucoup de communication claire. Lorsqu’un nouvel employé débute dans votre entreprise, vous devez lui faire savoir ce que l’on attend de lui, les procédures de votre entreprise et la manière dont il sera évalué.

Il est également important de se rappeler, au cours du processus d’intégration, que chaque personne apprend de manière différente et à un rythme différent. La formation d’un nouvel employé peut être une tâche accablante pour les deux parties, mais si elle est bien ciblée, l’entreprise et le nouvel employé en bénéficieront.

Lorsque vous élaborez votre plan de formation pour votre nouvelle recrue, tenez compte des trois étapes de l’intégration.

1. Avant de commencer

Avant que votre nouvel employé n’arrive au travail pour son premier jour, vous devez revoir vous-même votre processus de formation. Vous savez ce que l’on attend de l’employé dans son poste, mais ces attentes sont-elles clairement énoncées dans votre processus de formation ? Passez en revue le processus vous-même du point de vue d’un nouvel employé pour vous assurer que vous répondez à toutes les questions et préoccupations courantes. Consultez votre personnel pour voir s’il vous manque des informations pertinentes que vous n’auriez pas envisagées.

Préparez un dossier d’accueil organisé et complet pour l’arrivée de l’employé sur le site. Veillez à ce que le dossier comprenne un processus clair pour leur premier jour ou leur première semaine. Il n’est jamais mauvais de donner trop de détails, car l’employé peut aussi lire ces documents pendant son temps libre. Ce dossier sera la ressource qu’ils pourront consulter avant de demander des précisions à qui que ce soit.

2. Les premières semaines

Allez-y doucement les premiers jours. Si vous submergez votre nouveau stagiaire, il lui sera plus difficile de retenir les informations. Chacun a un seuil différent de capacité d’assimilation des informations, alors observez et demandez comment votre employé réagit pendant le processus. S’il s’adapte rapidement et n’a pas de difficulté, ou s’il apporte une expérience pertinente au poste, ne le laissez pas travailler en dessous de son niveau plus longtemps que nécessaire.

Une fois qu’ils commencent à être à l’aise, commencez à les mettre au défi. Donnez-leur des objectifs et des responsabilités réalisables, et laissez-les faire. Soyez toujours disponible pour des clarifications, mais vous n’avez pas besoin d’être omniprésent. La disponibilité est essentielle pendant cette période. Plus l’indécision ou le mauvais comportement persiste, plus il sera difficile de le corriger.

Faites des éloges et des critiques à parts égales, comme il se doit. Les encouragements sont particulièrement importants à ce stade. Un manque d’appréciation et de retour d’information au début du séjour d’un nouvel employé dans une entreprise peut l’amener à se demander pourquoi il a accepté ce poste. La critique vous permet d’intercepter et de corriger un mauvais comportement avant qu’il ne devienne une habitude. Offrir ce feedback montre à tous que vous êtes attentif à ce que votre employé soit sur la bonne voie.

3. Rétroaction continue

Au fur et à mesure que l’employé s’installe dans son poste, assurez-vous de programmer un entretien hebdomadaire. Il s’agit d’un moment désigné pour faire part de ses préoccupations, donner du feedback, recevoir du feedback et garder les lignes de communication ouvertes. Il n’est pas nécessaire de prévoir un rendez-vous hebdomadaire après les premiers mois, mais vous devez tout de même faire comprendre à votre employé que vous êtes disponible pour parler de ses préoccupations à tout moment. C’est à ce moment de leur parcours que vous devez rester attentif et encourager leur créativité.

Encouragez vos employés à penser en dehors des limites des règles. Si vous attendez de vos employés qu’ils suivent aveuglément la procédure sans envisager d’autres options, vous risquez de priver votre entreprise de certaines innovations qui contribueraient à son développement. Certaines règles, bien sûr, doivent toujours être suivies, comme les règlements de sécurité ou les lois spécifiques à un secteur. Veillez à ce que vos employés sachent quelles sont ces règles et pourquoi elles existent.

Si vous avez bien fait votre travail, vous vous retrouverez avec un employé heureux qui sait comment faire son travail, suit les règles et les contourne lorsque c’est approprié. Vous aurez également un membre de l’équipe qui a de l’ambition et du talent pour aider votre entreprise à passer au niveau supérieur.

Cet article aborde également les points suivants :

Quelles sont les méthodes de formation des employés ?

Le choix de la meilleure méthode pour former vos nouveaux employés est une considération importante pour toute entreprise. Certaines méthodes sont plus abordables que d’autres, mais vous voulez l’option qui donne à vos employés les compétences transférables pour faire leur travail et qui s’adapte à leur style d’apprentissage. L’objectif de cette formation est de leur donner les compétences dont ils ont besoin pour accomplir leur travail avec succès.

Formation sur le lieu de travail

La formation sur le lieu de travail réel ou une approximation de celui-ci a lieu dans le cadre de la formation en cours d’emploi. Les conditions dans lesquelles se déroule cette formation doivent correspondre le plus possible au lieu de travail. L’employé reçoit des instructions détaillées sur la manière d’accomplir sa tâche. Pendant ce temps, il essaiera de nouvelles compétences, comme le fonctionnement d’une caisse enregistreuse, et recevra un retour d’information de la part d’un collègue ou du formateur.

 

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *