Comme tout autre véhicule, l’état du VAE se détériore au fil du temps, surtout s’ il est souvent sollicité pour vos déplacements. Un entretien régulier est nécessaire pour éviter les dommages potentiels.

Comment entretenir la partie mécanique du VAE ?

Avant d’être un cycle à pédalage assisté, il s’agit d’abord d’un vélo. A ce titre, la partie principale reste la partie mécanique de celui-ci. Un entretien régulier est nécessaire pour préserver l’aspect neuf du véhicule.

Les plaquettes de frein

Indéniablement un élément d’une haute importance, les plaquettes de frein sont également les plus susceptibles à l’usure. En effet, il vous faut vérifier très fréquemment le bon fonctionnement de ce mécanisme. C’est votre sécurité qui est en jeu. Ainsi, il est important de vous focaliser sur son entretien. Il n’y a pas d’astuce particulière sur comment préserver les plaquettes de frein. Il s’agit juste de vérifier constamment leur état pour vite les remplacer en cas d’usure.

La cassette

C’est un assemblage de pignon qui sert à changer de rapport au fur et à mesure que la vitesse augmente. Elle se place sur la roue arrière. Son entretien n’est pas réellement soutenu car il n’y a que les pignons et le mécanisme de transmission qui sont à vérifier. En effet, les pignons ne fonctionnent pas efficacement lorsqu’ils ne sont pas correctement huilés. Il faut donc les lubrifier de temps en temps.

Les chaînes

Il va de soi qu’un vélo ne serait qu’un deux-roues immobile s’il ne possédait pas de chaînes. Les chaînes servent à faire tourner le vélo en reliant les pédales et la cassette. Pour faire avancer correctement le véhicule et éviter d’entendre des grincements désagréables, il est important de bien huiler la chaîne avant chaque trajet.

Plaquettes de frein, cassette et chaînes sont les éléments principaux du vélo. Il est donc indispensable d’avoir un œil permanent sur leur bon fonctionnement. A noter que le cadre du vélo  doit aussi être occasionnellement nettoyé afin d’éviter son usure.

Comment entretenir la partie motorisée du VAE ?

Le vélo à assistance électrique est nommé ainsi à cause de cette partie motorisée. De là, il semble évident qu’il faut un entretien soutenu pour que le VAE mérite son nom.

Le moteur

Cet élément ne nécessite pas d’entretien en particulier. Si vous remarquez un dysfonctionnement ou ressentez un ralentissement au niveau du moteur, le mieux est de toujours contacter le fournisseur et demander une révision de celui-ci. Évidemment, s’il ne s’agit que d’un problème mineur, comme une vis non serrée, vous pouvez vous en occuper vous-même.  Mais un souci technique nécessite toujours l’avis d’un expert.

La batterie

Comme pour le moteur, il est conseillé de ne pas procéder vous-même à une vérification en profondeur si vous ressentez une certaine fatigue au niveau de la batterie. De plus, il n’y a pas de réglage possible sur cet élément. Dès qu’il y a un souci, vous devez remettre à neuf votre chez des spécialistes comme velobatterie.

L’écran de contrôle et la commande de motorisation

Il s’agit de deux pièces peu encombrantes qui se situent sur le guidon. L’écran de contrôle affiche les informations à connaître sur le moteur et la batterie via l’intelligence du vélo. En ce qui concerne la commande de motorisation, c’est la pièce qui sert à régler le niveau d’assistance du moteur. Étant des pièces électroniques sophistiquées, il vaut mieux les faire réviser par des professionnels en cas d’usure.

Votre deux-roues peut devenir votre véhicule principal si vous en prenez soin. Un entretien régulier est nécessaire pour qu’il garde son efficacité et son utilité, mais un entretien occasionnel peut suffire si vous ne l’utilisez pas fréquemment. Notez bien qu’en cas de panne des composants électroniques du VAE, il est fortement conseillé de ne pas procéder à une réparation rudimentaire et de demander l’avis d’un technicien.