Bourse 2022 : et le champion est…

La banque privée Oddo BHF a sorti sa liste des PME qui jouent en bourse. Dans le lot se cache le champion des champions qui devraient surperformer au premier semestre. Parmi ces PME, on dénombre 8 favorites qui ont été choisies pour la bonne visibilité sur leur carnet de commander et leur capacité à faire passer les hausses de prix et leur faible valorisation. Tour d’horizon des PME bankables de 2022.

Les chouchous de l’univers des PME

La banque privée Oddo BHF a passé toute l’année dernière à miser sur les meilleurs chevaux de la bourse, côté PME. La performance de leur liste de convictions small caps est ressortie à 49,2%, selon leurs dire. Des chiffres qui s’inscrivent sur la durée pour quasiment un an entre le 21 janvier 2021 et le 12 janvier 2022. Une forte surperformance puisque le chiffre précédant culminait à un petit 24,1%. Il apparaît alors que le terrain de jeu 2022 serait bien différent de son prédécesseur de 2021, Oddo BHF a pour ambition de renouveler son écurie.

La banque privée a mis à jour cette liste en considérant deux thématiques principales : les sociétés qui détiennent une bonne visibilité sur leur carnet de commandes, avec un pricing power élevé, et les PME sous-évaluées que l’on devrait voir rebondir diamétralement après la crise. Sans doute le bon moment pour aller acheter des actions en bourse avant de les revendre une fois que le marché aura décollé à nouveau. La banque en question ne fait état d’aucun doute : pour elle, les meilleures performances françaises auront lieu au sein des PME, qui ont pour habitude de surperformer sur de longues périodes.

Les PME : petites mais fiables !

La confiance semble inconditionnelle envers ces petites et moyennes entreprises françaises qui n’ont plus besoin d’établir de preuves quant à leur pérennité. Elle démontre une dynamique toujours plus croissante, une décote de plus de 20% par rapport aux larges caps et des valorisations inférieurs à la moyenne sur 5 ans. L’an dernier, une collecte sur les fonds PEA-PME avait permis de lever jusqu’à 643 millions d’euros. Après une forte décollecte sur l’exercice 2018 2019 et une stabilité retrouvée en 2020, cette année de collecte plaide grandement en leur faveur. On note également, de nombreuses opérations de fusion et d’acquisition qui ont débouché sur d’importantes primes payées.

Ainsi, une liste des PME favorites pour le premier semestre 2022 a été établie afin de mieux capter leur potentiel. Nous constatons que les PME Assystem, Jacquet Metals, Ekinops et SMCP n’en font plus partie. La société de conseil en management et cybersécurité Wavestone et l’industriel militaire et robotique Groupe Gorgé sont maintenus pour accompagner six petites nouvelles. Sont accueillies dans la cour des grands Bigben interactive pour les jeux vidéo, le transporteur ID Logistics, Prodways, Serge Ferrari et ses matériaux souples, Visiativ et ses conseils en transformation numérique ainsi que l’agence Voyageurs du Monde. Oddo BHF voit un potentiel de gain de plus de 20% pour la plupart d’entre elles voire même jusqu’à 40% pour Prodways, le pro de l’impression 3D. À suivre avec attention.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.